Les vestiges romains d'IARICHEN et l'Acquaduc Aghbala - Tiklat

Ici à IArichen sont enfouis de véritables trésors historiques!!!

Lors d'un colloque sur Abdelemalek Sayad organisé au village, les invités se sont retrouvés à Iarichen chez Sayad Slimane autour de cette petite table dont le dessus  représente une plaque taillée datant de l'époque romaine. A quelques dizaines de mètres se trouve la fontaine TALA N'Tighremts (fontaine de la citadelle), elle porte bien son nom car elle explique bien l'existence d'une Citadelle ou forteresse pas loin.

La famille Sayad a déterré plusieurs colonnes et des mosaïques  ayant gardé tous leurs motifs. Nous leur demandons de ne pas les détruire  afin que des spécialistes puissent un jour les recenser et les étudier.

Vestiges romains

Un travail de recherche en collaboration avec les spécialistes dans les domaines de l'Hisitoire, Archéologie et autres serait necessaire pour bien avancer sur ce sujet. AESA refléchit à la mise en place d'un projet d'envergure en collaboration avec les propriétaires des terrains et les autorités locales.

Nous savons aussi que Tiklat a été alimentée en eau à partir d'Aghbala, s'agit-il d'une base spécialement dédiée à ce projet? 

Voici les images que nous propose l'Association Culturelle Sayad Abdelmalek sur sa page Facebook 

Acqueduc Aghbala -Tiklat

Acqueduc Arbala (Aghbala) vers tiklaT

Un  acqueduc long de 11 km prenait naissance à Aïn Arbala (Ainser Ouaghbala et traversait toute la tribu des Sanhadja (Iznayen), en suivant un contrefort entre le Bou Soumeur à l'ouest et Acif Oumacin à l'est. Nous ne savons pas comment était résolu le passage de la Soummam (acqueduc sur piliers, conduite forcé enterrée dans le lit du fleuve ?).

La ville antique de Tubusuptu fut choisi vers 27 - 25 avant J.-C. pour y installer des vétérans de la Septième Légion de l'armée romaine, qui peuplèrent également Saldae (Bejaia), et Rusazus (Azeffoun), enclaves purement romaines dans le royaume maure de Juba II (puis de son fils Ptolémée)

ci-dessous, ce qui reste des Citernes de Tiklat

Citernes de Tiklat 

L'alimentation abondante en eau permit à Tubusuptu de se doter de grands thermes qui y occupent une place très importante, tant par leur superficie que par la hauteur des vestiges conservés (jusqu'à 15 m au dessus du sol actuel, 20 mètres au dessus du niveau des mosaïques).

Aqueduc agabala par J. Birebent

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau